Selon Dr Lotfi Benbahmed President du Cnop conseil de l’ordre national des pharmaciens d’Algerie ,A l’avenir, les pharmacies d’officine ne se limiteront pas à la vente de médicaments, ils proposeront, également, des actes thérapeutiques, rémunérés, aux malades.

« Nous avons proposé, en collaboration avec les autorités, des articles qui ont été intégrés au projet de loi sur la santé « , a annoncé M. Benbahmed, »Nous militons pour une pharmacie qui soigne, pas une pharmacie qui marchande. Bien, qu’il y ait un aspect indéniablement commercial par la vente du médicament, il est fondamental d’aller vers des réformes qui mettent le malade au centre des préoccupations de la pharmacie »

 » Le pharmacien, dans le monde, sera de moins en moins rémunéré par une marge (celle du médicament). Il sera rémunéré, en grande partie, sur son acte pharmaceutique, à travers la prise en charge du malade », affirme M. Benbahmed, qui confirme avoir travaillé avec la sécurité sociale sur  » une éventuelle rémunération  »

En relation :

Algérie: élection de Lotfi benbahmed à la présidence de l’IOPA